Le Cerveau Créatif 24e édition de la semaine du cerveau du 08 au 24 mars 2022

              Marseille                         Aix-en-Provence

              Gardanne            Berre-l’Etang               Martigues BISTROT SCIENCES 14/03/22 à 19h00

 QUIZZ interactif et convivial Lundi 14 mars 2022 – 19h00               Qu’avez-vous dans le crâne ?

Animé par des chercheurs de l’association Cerveau Point Comm: Serge ALONSO, Chargé de Recherche honoraire CNRS et  Christian Gestreau, Maître de Conférences AMU.

Lieu : Brasserie les Danaïdes – 6 square Stalingrad, 13001 Marseille

SPECTACLE Dimanche 20 mars 2022 – 18h00 Emotions artistiques et Neurosciences Le Solo est une forme hybride à la frontière du spectacle de cirque et de la conférence gesticulée. Entre un processus de vulgarisation scientifique et une forme scénique et esthétique, Le Solo traite de notre rapport aux émotions dans le cadre d’un numéro de cirque. Retrouvez tous les détails du spectacle ici Lieu : Le Cube, 29 avenue Robert Schuman, 13100 Aix-en-Provence

Les inscriptions sont obligatoires. Merci de présenter votre ticket 15 minutes avant le début du spectacle. Vous pouvez vous inscrire en cliquant > ici29 avenue Robert Schuman SPECTACLE 20/03/22 à 18h00  CONFERENCES 08/03/22 à 18h00 – Comprendre et favoriser la créativité Comprendre et favoriser la créativité – Apports d’approches cognitives et ergonomiques  Conférence par Nathalie Bonnardel, Professeure des Universités, InCIAM, Aix en Provence. Lieu : Médiathèque Nelson Mandela, Boulevard Paul Cézanne, 13120 Gardanne.

La créativité est un concept qui a longtemps semblé mystérieux mais il est maintenant l’objet de travaux scientifiques pluridisciplinaires. Cette conférence abordera les différentes facettes de la créativité, et présentera des modèles permettant de mieux comprendre le processus créatif. Nous identifierons également les facteurs qui influencent, de façon positive ou négative la créativité. Sur de telles bases, des modalités concrètes permettant de favoriser les activités créatives seront proposées et illustrées, en particulier, dans le domaine des activités de conception de produits.

10/03/22 à 18h00 – Cerveau et Créativité

Conférence organisée par l’association d’étudiants Neuronautes, avec Michel HABIBNeurologue, Mathieu CASSOTTI et Grégoire BORST, Professeurs des Universités, LaPsyDÉ (Paris) et Béatrice ALESCIO-LAUTIER, Directrice de recherche CNRS, Laboratoire de Neurosciences Cognitives (Marseille).

Lieu : Grand Amphithéâtre de la Faculté des Sciences Saint-Charles (Aix-Marseille Université) – 3 place Victor Hugo, 13003

Inscriptions OBLIGATOIRES : formulaire d’inscription Google ici 12/03/22 à 17h00 – Musique et Cerveau

Conférence par Hervé PLATEL, Professeur des Universités, Université de Caen Normandie, Inserm U 1077 (Neuropsychologie et Imagerie de la Mémoire Humaine). La conférence « Musique et cerveau : de la Neuro-imagerie à la clinique» sera suivie d’un concert par le Trio Duchemin (formation de jazz)

Lieu : Château Saint Antoine, 10 Bd Jules Sebastianelli, 13011 Marseille INSCRIPTION OBLIGATOIRE : ici

15/03/22 à 19h15 – Comprendre et Favoriser la Créativité

Conférence par Marcel Crest, Directeur de recherche émérite CNRS, Laboratoire de Neurosciences Cognitives. Lieu : BMVR Alcazar – 58 cours Belsunce, 13001 Marseille. La conférence sera diffusée en ligne et en direct. Pour suivre à distance la conférence, cliquer >ici

Comment expliquer la créativité, est-ce un don ? Les génies sont-ils différents et comment fonctionne leur cerveau ? La créativité est en chacun de nous, mais à des degrés divers, et tous les adultes ne sont pas des créatifs. Les neurosciences et la psychologie apportent aujourd’hui des éclairages sur le fonctionnement d’un cerveau créatif et sur le rôle de l’apprentissage. Est-il possible de déceler des aptitudes créatives et de les favoriser ? Nous discuterons des traits de caractères souvent particuliers des créatifs, du processus créatif en art, du rôle des psychotropes et des aspects compulsifs, obsessionnels de la créativité chez certains patients. Pour finir ce tour d’horizon nous aborderons l’utilisation de l’art en thérapie.   

16/03/22 à 18h00 – Musique et instruments artificiels (IA) ?

Conférence par Jérôme Nika, Chercheur à l’IRCAM, Paris.

Lieu BMVR Alcazar – 58 cours Belsunce, 13001 Marseille La conférence sera diffusée en ligne et en direct. Pour suivre à distance la conférence, cliquer >ici

Une machine sera-t-elle bientôt capable de remplacer l’humain dans la création musicale ? Pour toute une partie des artisans de l’intelligence artificielle appliquée à la musique, artistes comme scientifiques, il est difficile de répondre à cette question récurrente car ce n’est pas celle qui se pose. Si on “apprend” la musique à des ordinateurs dotés d’une “mémoire” musicale inspirée de la cognition humaine, l’enjeu réside précisément dans le fait de partir de ces modèles pour explorer la production d’une musique nouvelle plutôt que la reproduction d’une musique crédible. La présentation des pratiques musicales permises par ces instruments d’une nouvelle génération, au service de la créativité humaine, sera illustrée par des extraits de productions récentes.

17/03/22 à 18h00 – Se droguer pour créer : Douleur et Gloire Conférence par Jean-Victor Blanc, médecin-psychiatre et addictologue à l’hôpital Saint-Antoine (AP-HP, Paris) et enseignant à Sorbonne Université. Lieu : BMVR Alcazar – 58 cours Belsunce, 13001 Marseille La conférence sera diffusée en ligne et en direct. Pour suivre à distance la conférence, cliquer >ici

La création sous substances est probablement un des mythes les plus tenaces à propos des drogues. Des expérimentations d’Henri Michaux à la vie brûlée de Johnny Halliday, du psychédélisme des Beatles au trip mélancolique de Juice WRLD, d’Amy Winehouse et son club des 27 à Marylin Monroe et les icônes de l’âge d’or d’Hollywood, les rapports entre arts, célébrité et addictions sont fusionnels, complexes et protéiformes. Dans cette conférence, inspirée du livre Addicts (2021, édition Arkhê), le Dr Jean-Victor Blanc, illustrera les liens entre créativité et substances à l’aide de références à la culture pop et au cinéma.     

21/03/22 à 14h30 – ! REPORT L’Epopée des Neurosciences Désolé, cette conférence est ANNULÉE à cette date , le conférencier étant covidé 🙁 Reportée au lundi 28 mars à 14h30, même lieu.

Conférence par Olivier Bosler, Directeur de Recherche émérite CNRS. En partenariat avec l’Université Berroise du Temps Libre 

Lieu : Auditorium du Centre Administratif de la mairie (entrée Cadaroscum), Place du Souvenir Français, 13130 Berre-l’Etang Notre conception actuelle du fonctionnement du cerveau est le fruit d’une grande aventure scientifique, philosophique et humaine dont les premiers balbutiements remontent à l’Antiquité. Ce sont les principales étapes de cette histoire longue et passionnée que nous retracerons au travers des évolutions technologiques et conceptuelles successives qui les ont jalonnées au fil du temps. Nous verrons ainsi à quel point le cheminement qui a conduit à la construction des neurosciences d’aujourd’hui n’a pas été linéaire. 23/03/22 à 18h00 – Le Cerveau par la bande dessinée

Conférence par Paul Apicella, Directeur de recherche au CNRS, Institut de Neurosciences de la Timone, Marseille. Lieu : Bibliothèque Méjanes, salle Armand Lunel 8-10 rue des Allumettes, 13100 Aix-en-Provence

La bande dessinée puise depuis longtemps une part de son inspiration dans l’évolution des sciences et des techniques. La biologie et la médecine sont parmi les disciplines les plus exploitées par les scénaristes et dessinateurs pour élaborer des récits de fiction. En particulier, les recherches sur le cerveau offrent un vaste champ de réflexion qui donne lieu à une abondante production sur les questions soulevées par les neurosciences. Différents genres en bande dessinée, des comics de super-héros aux mangas, en passant par la traditionnelle BD franco-belge, s’inspirent du progrès des connaissances sur le fonctionnement cérébral et les fantasmes qu’il suscite. Nous ferons un bref survol des thèmes qui font la part belle au cerveau dans les bandes dessinées d’hier et d’aujourd’hui.

24/03/22 à 18h00 – Les troubles du cerveau en développement

Comprendre les troubles du cerveau en développement pour mieux y remédier Conférence par Jacques-Olivier COQ, chercheur CNRS à l’Institut des Sciences du Mouvement (ISM, UMR7287 CNRS/Aix-Marseille Université). En partenariat avec l’Association « Découverte et Culture Martigues ». Lieu : Maison du tourisme, Rond-point de l’Hôtel de Ville, 13500 Martigues

Les troubles du neurodéveloppement se caractérisent par une perturbation du développement cognitif et/ou émotionnel de l’enfant qui entraîne un retentissement important sur le fonctionnement adaptatif au niveau scolaire, social et familial. Ces désordres regroupent les troubles du développement de la communication et des interactions sociales (spectre autistique), du développement intellectuel (déficience intellectuelle ou retard mental), du développement de l’attention (trouble de l’attention avec ou sans hyperactivité ou impulsivité) et des fonctions associées (mémoire de travail, contrôle exécutif…) mais aussi les troubles d’acquisition du langage ou de la coordination (dysphasies et dyspraxies) et les troubles spécifiques des apprentissages scolaires (par exemple la dyslexie-dysorthograpie). Ces troubles apparaissent précocement dans l’enfance (maternelle), présentent des degrés très variables de sévérité et sont fréquemment associés entre eux ou à d’autres désordres : épilepsie, trouble moteur ou perceptif (vision, audition…), douleurs. De nombreuses recherches chez l’Homme et l’Animal permettent de mieux comprendre les mécanismes qui sous-tendent l’apparition de ces troubles. Ces travaux ont mis en évidence des causes et facteurs de risques communs, d’origine génétique ou environnementale (par exemple la prématurité ou l’exposition aux agents toxiques ou infectieux autour de la naissance). Ces travaux contribuent également à chercher de nouvelles pistes de prévention ou de rémediation précoce de ces troubles.

28/03/22 à 14h30 – L’Epopée des Neurosciences

Conférence par Olivier Bosler, Directeur de Recherche émérite CNRS. En partenariat avec l’Université Berroise du Temps Libre 

Lieu : Auditorium du Centre Administratif de la mairie (entrée Cadaroscum), Place du Souvenir Français, 13130 Berre-l’Etang

Notre conception actuelle du fonctionnement du cerveau est le fruit d’une grande aventure scientifique, philosophique et humaine dont les premiers balbutiements remontent à l’Antiquité. Ce sont les principales étapes de cette histoire longue et passionnée que nous retracerons au travers des évolutions technologiques et conceptuelles successives qui les ont jalonnées au fil du temps. Nous verrons ainsi à quel point le cheminement qui a conduit à la construction des neurosciences d’aujourd’hui n’a pas été linéaire.

21/03/22 à 18h30 – Comment créer des collectifs intelligents ?

Visioconférence par Estelle MICHINOV, Professeure des Universités, Laboratoire de Psychologie : Cognition, Comportement, Communication (Rennes) et avec la participation du Colonel François VALLIER, Directeur du Service d’Incendie et de Secours de la Moselle (SDIS 57).

En partenariat avec l’Ecole Nationale Supérieure des Officiers de Sapeurs-Pompiers (ENSOSP), Aix-en-Provence

Lien Visioconférence: ici

Prendre des décisions, résoudre des problèmes complexes, trouver des solutions innovantes, autant d’activités que nous sommes souvent amenés à réaliser en équipe. Pourtant, le « bonus d’assemblée » n’est pas toujours évident, et nombre de travaux en psychologie sociale ont montré que le groupe peut produire des décisions absurdes ! Nous tenterons à travers cette conférence, de décrypter les facteurs de l’intelligence collective à partir des travaux récents issus de la psychologie sociale et du travail.

22/03/22 à 18h00 – Enjeux éthiques du développement des neurotechnologies Visioconférence par Hervé CHNEIWEISS, Directeur de recherche CNRS, Institut de Biologie Paris-Seine, Président du Comité d’éthique de l’Inserm. En partenariat avec l’Université du Temps Libre en Pays d’Aubagne et de l’Etoile.

Lien Visioconférence : ici 

Les avancées dans le domaine des neurotechnologies, ces techniques qui permettent de décrypter l’activité cérébrale comme les interfaces cerveau-machine et les dispositifs neuromodulateurs qui permettent de modifier l’activité cérébrale tels que les stimulateurs cérébraux profonds, auront de profondes implications pour la société et les droits de l’homme. Ces technologies améliorent le diagnostic et le traitement des maladies mentales et neurologiques, qui représentent un tiers de nos dépenses de santé. Elles représentent donc un espoir majeur d’amélioration de la santé si nous sommes capables d’assurer une accessibilité sûre et équitable à ces dispositifs. Mais elles peuvent également représenter des atteintes insupportables à ce que nous avons de plus intime, notre pensée, altérer l’action individuelle et éloigner ceux qui utilisent ces neurotechnologies de leur sens de soi, remettant en question les notions de base de ce que signifie être humain. Nous nous devons donc de protéger l’identité personnelle et notre capacité à rester un agent autonome, la vie privée et la confidentialité de notre vie mentale. Nous devons également évaluer les risques de biais de ces techniques et les conséquences de leur utilisation à fin d’augmentation. La question se pose donc aujourd’hui d’envisager les Neuro-Droits comme essentiels au développement éthique des neurotechnologies.

Un lien unique pour accéder aux visioconférences   > ici

VISIO-CONFERENCES 

CAUSERIES

14/03/22 – Les troubles du cerveau en développement à 12h00

Comprendre les troubles du cerveau en développement pour mieux y remédier

Causerie par Jacques-Olivier COQ, Chargé de Recherche CNRS à l’Institut des Sciences du Mouvement (ISM, UMR7287 CNRS/Aix-Marseille Université)

Lieu : Auditorium de l’Hexagone Faculté des Sciences de Luminy, 163 avenue de Luminy, 13009 Marseille

Les troubles du neurodéveloppement se caractérisent par une perturbation du développement cognitif et/ou émotionnel de l’enfant qui entraîne un retentissement important sur le fonctionnement adaptatif au niveau scolaire, social et familial. Ces désordres sont multiples regroupant les troubles du spectre autistique, le retard mental, les troubles de l’attention mais aussi les troubles d’acquisition du langage ou de la coordination. De nombreuses recherches chez l’Homme et l’Animal ont mis en évidence des causes et facteurs de risques communs, d’origine génétique ou environnementale. Ces travaux contribuent également à chercher de nouvelles pistes de prévention ou de remédiation précoce de ces troubles.

16/03/22 – Danse, Musique et Créativité à 12h00

Causerie animée par l’association NeuroPsy13 avec Idir Chatab : « Danse et créativité, une question de neurones ? » et Tristan Desiles : « Le cerveau et la musique« 

Lieu : Bibliothèque universitaire de la Faculté des Sciences Saint-Charles, 3 place Victor Hugo, 13003 Marseille

Inscription obligatoire : Pour vous inscrire, cliquez > ici Les tickets sont à présenter 15 minutes avant le début de la causerie.

Danse et créativité, une question de neurones ? Comment crée-t-on en danse ? Comment un chorégraphe parvient-il à imaginer de nouveaux mouvements pour ces spectacles ? Quels sont les liens entre cerveau et danse ? Venez découvrir la relation entre cerveau et corps dans le processus créatif chorégraphique ! Le cerveau et la musique. La musique nous fait danser, plaisir, apprendre, sourire… Elle est un peu magique. Découvrons ensemble comment notre cerveau traite la musique, quel peut être l’impact de nos mélodies préférées sur nos neurones mais aussi comment la pratique musicale modifie les connexions dans notre tête.

17/03/22 – Barrière hématoencéphaliques et approches thérapeutiques à 12h00

Causerie par Michel KHRESTCHATISKY, Directeur de Recherche CNRS, Directeur de l’Institut de Neurophysiopathologie (UMR7051), Marseille

La barrière hémato-encéphalique, un frein majeur dans les approches thérapeutiques du système nerveux central. Lieu :  Faculté des Sciences Médicales et Paramédicales La Timone 27 boulevard Jean Moulin, 13005 Marseille

Cette causerie montrera comment la barrière hémato-encéphalique peut être aussi bien une protection pour le cerveau, qu’un frein pour développer des thérapies. D’un côté la barrière protège de l’autre elle rend plus difficile le passage des médicaments. Elle vous permettra d’échanger dans une atmosphère conviviale avec Michel Khrestchatisky. Le cerveau des mammifères est un réseau complexe de neurones et de cellules neurales de soutien telles que les astrocytes, la microglie et les oligodendrocytes. Le cerveau est également doté d’un système vasculaire particulier qui irrigue le tissu nerveux par le biais d’un réseau dense de capillaires cérébraux composés notamment de cellules endothéliales cérébrales. La longueur totale des capillaires dans le cerveau humain est d’environ 600 km et ils représentent une surface d’échange d’environ 20 m² entre le sang et le tissu nerveux. Cet échange est hautement régulé et le système vasculaire cérébral protège de manière très efficace le tissu nerveux en conditions physiologiques en limitant très efficacement le passage du sang vers le tissu nerveux de molécules toxiques, d’agents infectieux et de cellules de la périphérie. L’inconvénient est que ce système vasculaire cérébral empêche également le passage de plus de 98% des médicaments développés à ce jour. En raison de ses propriétés, le système vasculaire cérébral est connu sous le nom de « barrière hémato-encéphalique » (BHE). La conférence montrera comment la barrière hémato-encéphalique est un frein dans les approches thérapeutiques du système nerveux central.

22/03/2022 – Cerveau et Sport à 14h00 Café des convivialités et des savoirs « Cerveau et sport » animé par Agnès BAUDE, Chargée de Recherche Inserm, Institut de Neurobiologie de la Méditerranée, Marseille.  Avec la participation de joueuses de rugby de haut niveau. Lieu : Maison de l’Apprenti, 83, Boulevard Viala, 13015 Marseille  Vendredi 18 mars 2022 – 18h00 Le cerveau synesthète : Quand les chiffres ont une couleur et les sons une odeur. Débat public animé par Vincent Mignerot, essayiste et Michel Dojat, Directeur de Recherche Inserm, Institut des Neurosciences, Grenoble. Lieu : BMVR Alcazar – 58 cours Belsunce, 13001 Marseille. La conférence sera diffusée en ligne et en direct. Pour suivre à distance la conférence, cliquer >ici Les synesthètes associent par exemple des couleurs à des sons ou à des lettres. Imaginez que chaque mot ait sa propre couleur, ou que vous puissiez « voir » ou « sentir » différents types de musique. D’où vient la synesthésie ? Quels mécanismes la déclenchent ? Et pourquoi seulement chez certaines personnes ? L’essayiste synesthète Vincent Mignerot et le chercheur en Neurosciences Michel Dojat en débattront avec le public.

Grand DEBAT PUBLIC

le 18/03/22 à 18h00

PROJECTIONS

19/03/22 à 14h00 – On va où Ana ?

Samedi 19 mars 2022 – 14h/16h Projection du documentaire : On va où Ana ? suivi d’une table ronde sur le sujet d’une maladie neurodégénérative.

Avec la participation d’Adriana Rojas, Auteure-réalisatrice, Geneviève Guhl, Auteure-réalisatrice, Francesca De Anna, Psychologue, Marseille, Valérie Cérase, Gériatre, Marseille, Mira Didic, Neurologue Inserm, Marseille. Lieu : BMVR Alcazar – 58 cours Belsunce, 13001 Marseille

Où naît la création artistique ? Si la volonté de créer en dehors de tout courant artistique a été explorée à travers de l’« art brut », l’apparition d’une créativité nouvelle peut aussi rarement être observée chez certains patients cérébrolésés. Ce film témoigne de la créativité qui peut naître d’un déséquilibre de systèmes neuraux dans le contexte d’une maladie neurodégénérative et qui permet à Patrick et Ana de construire des itinéraires créatifs afin d’éviter l’enfermement dans la maladie, en défiant la « tyrannie de la normalité ». Patrick, atteint d’une maladie neurodégénérative rare, a commencé à créer, ce qu’il ne faisait pas auparavant, en assemblant des objets, en décorant des vêtements de coquillages ou encore en jouant avec les mots. Soutenu par Ana, son épouse, que ce soit aux bords de la Méditerranée, à Marseille et en Corse, ou en Colombie, aux rythmes latins, il transforme la maladie en créativité. Chez Patrick, l’origine de cette créativité résulte d’une modification de la dynamique de réseaux neuraux cérébraux, où la « libération du milieu interne » prévaut sur le contrôle du « milieu externe », dans une sorte de balance déséquilibrée. En s’appuyant sur la créativité artistique, Patrick et Ana réinventent leur vie au jour le jour et traversent ensemble les bouleversements de la maladie. Transformer le regard de l’autre sur la maladie et échapper à la tyrannie de la normalité, c’est le combat quotidien d’Ana. Ensemble, ils ont trouvé une réponse singulière permettant à Patrick de résister et de garder les liens avec sa famille et la société. Soutenue par la bienveillance, l’expression artistique peut devenir un mode de communication entre la personne malade et ceux qui l’accompagnent.

La table ronde permettra, en support à la projection du film, de comprendre les différents aspects des thèmes abordés dans le documentaire et de répondre aux questions du public.

24/03/22 à 19h45- Cinq Nouvelles du Cerveau

PROJECTION d’un FILM SUIVI d’un DEBAT Documentaire « Cinq Nouvelles du Cerveau » de Jean-Stéphane BRON. Le débat sera animé par Viktor JIRSA, Directeur de Recherche CNRS, Institut de Neurosciences des Systèmes (INS), Marseille et Catherine Tessier  Chercheuse et référente intégrité scientifique et éthique de la recherche, ONERA.

Lieu : Cinéma Les Variétés 37 Rue Vincent Scotto, 13001 Marseille Salle 7

Tarif : Gratuit  INSCRIPTION OBLIGATOIRE en cliquant sur le lien > ici Les tickets sont à présenter 15 minutes avant le début de la projection. Si des places restent libres, nous autoriserons l’accès aux personnes non inscrites.

Pourrons-nous répliquer le cerveau humain sur ordinateur ? Le connecter à des machines ? Envoyer des robots coloniser l’univers ? En ce début de 21e siècle, la science-fiction est entrée dans les laboratoires. Aux recherches qui visent à comprendre le fonctionnement de notre cerveau biologique répondent des progrès spectaculaires dans le développement de l’intelligence artificielle. “CINQ NOUVELLES DU CERVEAU” raconte cinq histoires humaines qui plongent au cœur de la science d’aujourd’hui. Cinq dialogues qui dessinent la carte d’un futur fascinant et inquiétant. Le film s’ouvre sur l’histoire d’un père et de son fils. Le père, Alexandre Pouget, est convaincu que l’on pourra répliquer l’intelligence et la conscience sur des systèmes artificiels. Il se confronte à son fils Hadrien, jeune chercheur en IA à Oxford, qui craint les conséquences d’un tel projet. À Seattle, Christof Koch tente de percer le mystère de la conscience, alors que son chien est sur le point de mourir. Entre Munich et Venise, grâce à des interfaces cerveau-machine, Niels Birbaumer entre en contact avec la conscience de patients totalement paralysés, atteints du locked-in syndrom. À Genève, David Rudrauf, un jeune chercheur qui va devenir père, rêve d’insuffler la vie dans des machines en développant une conscience artificielle.  Non loin de là, sur les bords du lac Léman, Aude Billard, une roboticienne, tente de répliquer la main humaine. Et ce n’est pas si simple.